Et si on testait Chambelland une pâtisserie sans gluten ?

Un jour par hasard, je suis passée devant une boulangerie pâtisserie spécialisée dans le sans gluten dont je venais de voir une bonne critique à la TV dans une émission gastro : Chambelland, dans le village Popincourt, Paris 11ème.

J’ai eu envie de gouter ces fameux gâteaux d’un autre genre réalisés sans la farine de blé traditionnelle et plutôt avec des farines de riz ou de sarrasin naturellement sans gluten.

Petit mémo sur le gluten :

Le gluten c’est quoi ?

C’est une protéine naturellement présente dans le blé, l’orge, le seigle et l’épeautre.

Cette protéine est très utile pour lier les ingrédients et aider les pâtes à levure à gonfler. Autant vous dire que le gluten est très présent dans l’alimentation des français.

Mais certaines personnes développent une intolérance au gluten (ils sont toutefois une minorité). Les intolérants au gluten vont avoir du mal à le digérer. Cela peut provoquer chez eux des maux de ventre, des vomissements, de la diarrhée, etc.

On comprend alors que ces personnes s’abstiennent d’en manger.

Pourquoi les magazines n’arrêtent pas de parler des bénéfices du sans gluten pour tous ?

Il n’y a pas vraiment de réponse scientifique sur la question. La plupart des médecins recommandent toutefois aux non intolérants au gluten de ne pas changer de régime alimentaire car cela pourrait les conduire à des carences.

D’un autre côté, les personnes ayant testé le sans gluten disent se sentir mieux, surtout sur le plan digestif. Alors pourquoi pas ?

Lire la suite

Et si on testait 5 petits gestes ? #2

Comme je le disais ici, depuis quelques mois, j’essaie de trouver des petits gestes pour mieux consommer/créer moins de déchets/gâcher moins de ressources  etc.

Voici 5 nouveaux petits gestes faciles à appliquer au quotidien.

1 – Lingettes/cotons pour bébé :
lingettes bébé

Finis les consommables quotidiens pour nettoyer les fesses de bébé (ou même son visage) ! J’utilise des lingettes lavables en tissus depuis le début (21 mois). Vous pouvez en trouver de toute sorte sur internet (en bambou, coton, polaire…). D’ailleurs, j’avais lu qu’un plaid en polaire du type Ikea  à 2,50€ pouvait faire l’affaire. Il suffit de le découper en carrés de la taille désirée et le tour est joué ! La matière ne s’effiloche pas donc pas besoin de coutures.  Bref.
Les lingettes lavables ne sont pas du tout compliquées à utiliser. Les miennes sont hyper basiques en coton. Je stocke celles qui sont sales dans une petite boite en plastique dans laquelle je positionne un filet de lavage. Une fois par semaine environ, je sors le filet, le referme et direction la machine. Un petit nettoyage de la boite en plastique et ça repart. Je réalise une belle économie et surtout je ne consomme ni cotons (qui ont nécessité un traitement chimique) ni lingettes avec plein de trucs dessus et surtout non biodégradables. Des avis d’utilisatrices ici et .
Photo ©lilinappy.fr

2- Café :

Café écolo

Mon mari aime le bon café. A l’occasion du décès de notre Senséo, on a décidé de ne plus acheter de machines à dosettes. C’est tellement cher et peu écologique ! On ne voulait pas non plus de machine à filtre (encore des consommables !). A la place, on a acheté un percolateur pas cher sur LeBoncoin. Du coup, mon mari peut se faire plaisir sur le choix du café en allant dans une brûlerie acheter du café en vrac fraîchement moulu.
Un peu plus tard, on nous a offert une cafetière italienne. Vous savez ce truc en métal complètement rétro. Et bien ça marche super bien ! En matière d’écologie, c’est probablement l’idéal car si vous en achetez une de qualité, elle pourra durer des années voire toute la vie. Pas de pièces électriques = pas de panne !  CQDF. Hop un exemple ici.

3 – Thé :
 Thé en vrac

Moi, mon moment de plaisir c’est le matin avec ma grande tasse de thé. Et le soir aussi. Et un peu dans la journée. Bref, je suis une grande buveuse de thé. Pendant longtemps, j’ai pris du thé en sachet. Mais maintenant, j’achète du thé en vrac et utilise une boule ou pince à thé. Déjà, rien que le thé en vrac en boite du supermarché du coin coûte entre 30% et 40% moins cher au kilo comparé au même thé en sachets ! L’idéal reste les magasins spécialisées avec du vrai vrac. Là je ne suis pas sûre que ce soit moins cher. C’est mon étape d’après.

4 – Magazines :

magazines

Fût un temps où je consommais beaucoup beaucoup BEAUCOUP de magazines papier. Ca allait bien avec ma vie de superconsommatrice. Sauf que… Ils traînaient pendant des mois dans notre appartement ou au bureau, j’avais beau en donner, j’avais sans cesse cette impression de gâchis. Jusqu’au jour où tous mes abonnements sont arrivés à expiration et j’ai décidé de passer au numérique. J’ai donc essayé le site www.relay.com qui m’a définitivement convaincu. J’ai plusieurs fois eu des codes réduction pour acheter 10 magazines pour moins de 10€. Même ceux à 5€ comptaient comme 1 magazine ! Le gros avantage c’est qu’on peut les stocker sans que cela ne prenne de place chez soi. Je peux les emmener partout sans encombrement grâce à ma tablette. L’inconvénient c’est qu’ils sont moins agréable à lire. Mais finalement, vu toute la pub qu’il y a dedans et le nombre d’articles qui m’intéressent dans un numéro… je m’y retrouve. Et joie bonheur, depuis l’année dernière, j’ai découvert que la bibliothèque de ma ville avait un abonnement au site https://pro.lekiosk.com de sorte que ma carte d’adhérente me permet aujourd’hui de lire tous les magazines proposés gratuitement ! Renseignez-vous auprès de votre bibliothèque 😉

5 – Bain vs douche :

bain vs douche

Chez nous, la douche est reine avec un impératif : moins de 5 min. Perso, ma douche doit prendre environ 2 minutes. D’autant plus que je n’utilise plus des tonnes de produits comme avant. J’ai un savon pour le corps et un pour les cheveux. C’est tout. Ca va donc très vite. Pour mon mari c’est un peu plus difficile car il apprécie de prendre son temps, de se « réveiller sous la douche » comme il dit. Du coup, il a installé un minuteur. C’est très efficace 😛
Concernant les économies, différents chiffres circulent sur internet mais au global, prendre des douches plutôt que des bains c’est entre 150€ et 180€ d’économie sur l’année pour une personne (plus d’infos ici et  et encore ). Cela peut être plus si vous avez des équipements adaptés aux économies d’eau du type mitigeur, embout économiseur etc. Cela fait donc faire des économies en eau et en électricité, mais aussi cela engendre moins d’épuration des eaux usées (produits chimiques blablabla).

Ca vous parle tous ces petits gestes ? J’en ai plein d’autres en stock mais j’aimerais bien connaitre les vôtres 🙂

NATALIA.

Et si on testait les règles du défi « 40 pièces pour s’habiller » ?

J’en avais parlé ici, cet hiver sera pour moi vestimentairement minimaliste. En effet, avec 2 copines, nous nous sommes fixées comme défi de réduire nos garde-robes à 40 pièces que nous porterions durant 3 mois (novembre/décembre/janvier), et plus si affinités.

LESS IS MORE.

Alors pour tout vous dire, au début, je voulais être ultra ambitieuse et inclure beaucoup d’éléments dans ces 40 pièces comme les vêtements de sport, pyjamas, peignoir etc. Mais après une simulation de ce que cela représentait vraiment, j’ai vite compris que cela allait être mission impossible. N’est pas Bea Johnson qui veut. En tout cas, moi pas. Et puis le but de ce défi n’est pas de me frustrer ou de standardiser mon look à l’extrême. Le but de cette simplification de dressing est de passer moins de temps à laver, repasser et ranger et bien entendu d’apprendre à consommer moins mais mieux. Et tout cela en restant créative et fidèle à ma personnalité. L’expérience minimaliste s’annonce intéressante.

Donc, pour ne pas sauter d’étapes et regretter ensuite mes choix, j’ai décidé d’y aller plus doucement. En plus, je pense que mon mari n’apprécierait guère le jogging pour dormir histoire de caser un jean de plus dans mes 40 pièces 😛 Oui, j’ai la folie des jeans. Et des chaussures. Et des sacs. Bon, j’avoue, j’ai beaucoup de folies à ce niveau là !

Bref, j’ai tout mouliné dans ma tête et je partage avec vous aujourd’hui les règles de ce défi (roulement de tambours, ou plutôt tapotage de cintes :P)… Lire la suite