Et si on testait du shampoing au lait d’ânesse ?

Il y a quelques mois, je suis partie à la recherche d’un savon doux. De fil en aiguille, je me suis retrouvée en caisse avec 2 savons et un shampoing bios au lait d’ânesse du Laboratoire Paysane.

Aujourd’hui, c’est du shampoing dont je voudrais vous parler.

Shampoing lait d'ânesse Laboratoire Paysane

Ce qui m’a tout de suite séduite, c’est la quantité limitée d’ingrédients (7) et, à priori, doux pour le cuir chevelu.

Mais le sont-ils vraiment ? Regardons de plus près…

Shampoing lait d'ânesse
Liste INCI :

Water, donkey milk, decyl glucoside, ricinus communis seed oil, xanthan gum, benzyl alcohol, dehydroacetic acid

De l’eau en première position, suivit du fameux lait d’ânesse (20% de la formule) frais, bio et certifié Nature & Progrès. Un très bon point. Ça commence bien ! Rappelons que le lait d’ânesse est connu pour être très apaisant et particulièrement respectueux pour la peau. Il contient beaucoup de vitamines, d’acides gras, de minéraux et d’oligo-éléments. Il a d’ailleurs le vent en poupe depuis quelques temps.
Un article complet à lire si cela vous intéresse : http://www.lessentieldejulien.com/2015/01/les-bienfaits-du-lait-d-anesse

Ensuite, on trouve du decyl glucoside, un agent moussant obtenu à partir des alcools gras issus des huiles de coco et palmiste, et du glucose (sucre) issu du maïs. Il est doux et très bien toléré par toutes les peaux, même sensibles. Il est dans la liste des tensio-actifs peu ou pas irritants.

En 4ème position, on trouve du ricinus communis seed oil, qui n’est autre que de l’huile de graine de ricin. Elle nourrit les cheveux.

Le xanthan gum quant à elle est une gomme qui sert de stabilisateur d’émulsion. Elle permet la réalisation des émulsions, à partir d’huile et d’eau. « D’origine naturelle, la Xanthane est composée de polymères de sucres naturels produits par biotechnologie : fermentation de sucre de betterave, de canne ou de maïs par des bactéries Xanthomonnas campestris non génétiquement modifiées. » (source Aroma-zone)

Enfin, benzyl alcohol et dehydroacetic acid (mélangés à l’eau, aussi appelé Cosgard) représentent le système de conservation. C’est l’un des rares conservateurs autorisés par Ecocert. Si vous vous posez la question de la présence d’alcool et du dessèchement pour la peau et les cheveux, sachez que placé à la fin de la liste INCI, il n’est présent qu’en très faible quantité (autour de 1%, voir page 6 du cahier des charges Nature & Progrès). Ses effets sont par ailleurs largement contrebalancés par les ingrédients gras (nourrissants) présents en plus grande quantité (huile de graine de ricin + lait d’ânesse).

Verdict concernant la composition : ♥♥♥♥♥

utilisation :

L’odeur est neutre et la texture très liquide. On est bien loin du shampoing traditionnel. Cela fait même un peu peur au début car cet aspect liquide laisse à penser qu’on va vite vider la bouteille (prix du flacon de 250ml : 9€ !). D’autant plus que le shampoing ne mousse pas beaucoup. Mais alors vraiment pas beaucoup. Du coup, on a tendance à y aller franchement. Mais après plusieurs utilisations, je m’y suis faite. Pour moi, la bonne tactique consiste à faire un premier shampoing très léger et d’en faire un deuxième normal.  Et là, ça mousse bien et c’est agréable ! Si je me suis lavée les cheveux la veille, un seul shampoing suffit pour bien mousser. Par contre, je dois préciser que j’ai les cheveux courts. C’est un détail qui a son importance aux vues de tout ce que je viens de dire…

Verdict concernant son utilisation : ♥♥♥

résultats cheveux :

Et bien mes cheveux sont doux et légers ! Le résultat est vraiment appréciable. Quand on sait ce qu’il contient, on se demande pourquoi l’industrie cosmétique nous met tant de saletés dans les produits. Il est possible de faire bien avec des ingrédients naturels et qualitatifs.

Verdict concernant le résultat : ♥♥♥♥♥

mon avis global :

Je suis assez mitigée. L’utilisation n’est pas des plus agréables et on utilise beaucoup de produit ce qui rend le prix du shampoing élevé. Par contre, la compo est très qualitative et le résultat au top.

Attention, en matière de soins au lait d’ânesse, il existe vraiment de tout et du n’importe quoi. Lisez-bien les étiquettes pour voir quelle quantité de lait est réellement présente (position dans la liste INCI), s’il est frais ou en poudre et repérez les labels. Ici, celui de Nature & Progrès garantit entre autre le respect de l’animal. C’est essentiel pour ne pas encourager les mauvaises pratiques vis-à-vis des animaux. La présence de lait  d’ailleurs, pour tout vous dire, me turlupine encore un peu…

Dans tous les cas, la charte est claire :

Nature & Progrès et ses adhérents :
– défendent une vision de l’animal comme être sensible dont l’équilibre et la santé doivent être pris en compte à travers le respect de ses besoins physiologiques et comportementaux.
– s’engagent contre toute souffrance inutile des animaux et pour qu’une attention particulière soit portée à leur alimentation, à l’espace disponible pour chacun et à leur confort.

Voilà, voilà pour ce shampoing. Je ne pense pas que j’en rachèterai pour le moment. J’aimerais tester d’autres produits pour trouver un meilleur équilibre compo/plaisir/résultat/prix. Mais je le garde quand même dans un coin de ma tête car le résultat est vraiment satisfaisant et pour laver les cheveux de ma fille, cela peut être un bon produit.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la gamme : www.laboratoire-paysane.com

Dans un prochain article, je vous livrerai mon avis sur leurs savons.  En attendant, ma recherche de shampoing reprend.

Et vous, les soins au lait d’ânesse, vous avez déjà testé ?

Natalia.

Laisser un commentaire