Et si on testait les achats en brocantes ?

Pour mon premier article, je voulais vous parler des achats en brocantes et plus particulièrement des achats pour bébé/enfant. Au grand désespoir de mon mari, qui m’y accompagne au moins une fois par an (dont aujourd’hui !), j’adoooooore me balader à la recherche de coups de cœur ou de bonnes affaires.

Brocantes

Lorsque j’étais enceinte, tout le monde me disait « ça ne sert à rien d’acheter trop de choses…  garde ton argent … ça grandit vite… ce n’est pas la peine… ». Du coup, j’avais décidé de voir s’il était possible de se faire plaisir en brocantes pour limiter les dégâts au niveau du portefeuille.

Et là, quelle découverte !

Des stands et des stands avec des montagnes de vêtements, la grande majorité  pour moins de 1€ la pièce. J’ai fait un carnage !

achats brocante
Ce que me disaient mes amis s’est bien vérifié : bébé grandit vite donc nul besoin d’énormément de vêtements dans la même taille. C’est sans surprise que l’on retrouve dans les brocantes des vêtements à peine portés. Certains même jamais. Ou juste lavés une fois.

Résultat des courses, voilà des exemples de choses que j’ai pu acheter lors de mes nombreuses escapades en brocantes :
– vêtements/accessoires/chaussures (bodies, pyjamas, jupes, pantalons, pulls, t-shirts, robes de 50cts à 1€ / pièce, manteaux de 2€ à 4€)
– turbulettes (chaudes ou fines, entre 1€ et 3€  l’une)
– tours de lit (2€)
– combi-pilote (4€)
– baignoire gonflable (5€)
– mobile (5€)
– plein de livres (de 20cts à 1€ l’un)
– jouets/peluches (de 50cts à 4€)
– cuisine pour jouer (ce modèle pour 10€)

Aujourd’hui, je suis tout simplement fan. C’est complètement entré dans mes habitudes de consommation. Dès les beaux jours, je note dans mon agenda toutes les brocantes des environs (http://brocabrac.fr) et j’avise en fonction du temps, du planning des week-ends et des besoins (ou pas ! :P)

Les côtés négatifs :

Il faut aimer fouiller, prendre son temps et oser négocier. Toutes les brocantes ne se valent pas ! Impossible de savoir à l’avance si la pêche va être bonne et donc il faut accepter de ne pas trouver ce pour quoi on était venu. A partir d’un certain âge, les vêtements sont un peu plus usés (portés plus longtemps, l’enfant est tombé, a mis du feutre etc) mais là encore, il y a de tout.

Pour les côtés positifs :

On trouve des choses très bien pour pas cher et cela permet moins de gaspillage donc c’est bon pour la planète. En plus, on a parfois le plaisir d’échanger avec des mamans. C’est quand même plus sympa que les allées froides des magasins. C’est plus rapide et moins cher que sur le bon coin car plus de choix concentré en un lieu (il y a même des brocantes spéciales enfants, là c’est royal !). Et puis parfois, un achat, même en brocante, peut créer un souvenir pour la vie comme avec ce pyjama acheté 50 centimes à une très gentille dame et que ma fille a porté à la maternité et tout le mois qui a suivit 🙂

pyjama
Et vous ? Vous achetez d’occasion ?

Natalia.

7 réflexions sur “Et si on testait les achats en brocantes ?

  1. Juliette dit :

    Coucou! Je découvre votre blog, très sympa ! ^^ J’essaye quand je peux d’acheter ou de vendre d’occasion. Cela va des MoonBoot neuves (5€), à des petits plateaux en inox (1€) en passant par des jeux de société ou des jolis verres ! J’utilise pas mal LebonCoin mais il m’est arrivé plusieurs aléas (rendez-vous non honorés, arnaques avec faux compte Paypal, …) Alors là c’est décidé, je vais participer à un vide-grenier en septembre! Du coup j’ai une montagne de choses « à donner » dans mon salon, en espérant que j’arriverai à écouler le stock !

    • Natalia dit :

      Merci Juliette ! 🙂 Votre blog est tip top aussi 😉 Le faire entre amies ça booste bien en plus.
      Alors moi pour le moment je n’ai quasiment acheté d’occasion que pour ma puce. Par contre, je pense vendre encore quelques temps vue tout ce que j’ai accumulé :/ C’est dingue ce qu’on peut amasser au cours des années. Niveau vêtements c’est pire que tout. Les bras m’en tombent quand je vois encore tout ce que je dois vendre/donner. Et tout va vite s’accélérer car je dois relever mon défi de novembre/décembre/janvier : m’habiller avec 40 pièces. Hum…
      Bref, y a du boulot !
      Bon courage pour la brocante 😉
      Au plaisir de vous lire.

      • Juliette dit :

        Bon ben on a testé la brocante….sans commentaire ! LOL, ce fut un désastre ! Tu peux lire notre aventure sur le blog, « Faire un vide-grenier, ça ne s’improvise pas », en espérant que l’article te plaira ^^ A bientôt

        • Natalia dit :

          Ah oui en effet lol
          Cela ne m’est jamais arrivé. J’ai déjà eu un peu de pluie mais rien de sérieux et surtout j’ai toujours vendu pour plus de 200€ donc le levé tôt, le déballage, le remballage etc étaient très vite oubliés 😛 Mais c’est le jeu !
          Je suis tout à fait d’accord avec le fait que les objets de marque/valeur => leboncoin ou ebay. En brocante, il faut brader et ça peut faire mal de vendre un jean Levi’s en bon état à 5€. Indiscutable !

  2. GreenerDaddy dit :

    On adore les brocantes. Tour à tour exposant ou visiteur, cela nous permet de renouveler notre interieur 🙂 Pour les habits c’est plus rare, on privilégie les jeux/jouets et les collections 🙂

    • Natalia dit :

      C’est vrai que pour acheter des jouets et livres c’est vraiment bien. J’ai beaucoup vendu aussi et même si c’est difficile (se lever tôt, être en plein soleil ou sous la pluie, déballer, remballer…) c’est quand même rentable et la satisfaction quand on repart avec beaucoup moins de choses… Ca n’a pas de prix ^^

Laisser un commentaire