Une-Et-si-on-testait-baume-cheveux-maison

Et si on testait un baume maison pour les cheveux ?

Il y a quelques mois je me suis lancée dans la cosmétique maison, pour utiliser un déodorant naturel et efficace.

La recette a été très simple à réaliser et je suis ravie de l’efficacité de mon déodorant maison. D’ailleurs j’en offre maintenant à toutes mes amies 🙂

Forte de ce succès je me suis mise à la recherche d’un soin pour les cheveux à faire à la maison.
J’ai d’abord testé des recettes avec des aliments : œuf, avocat, citron, etc.

Honnêtement je n’ai pas été emballée. Il n’y a pas eu de véritable effet sur mes cheveux et certains ingrédients ne sont pas faciles à enlever comme l’œuf par exemple !

Alors j’ai cherché une recette pour cheveux plus « cosmétique ». J’ai sélectionné un avant shampoing à base d’huile de coco que j’utilisais déjà dans mon déodorant.

La recette du baume cheveux avant shampoing  :

  • 20 ml ou 18,4 g de macérât huileux Monoï Bio (2,50€)
  • 25 ml ou 23 g d’huile végétale de coco Bio (1,20€)
  • 5 ml ou 5 g de cire Cera bellina (0,30€)
  • 34 gouttes de fragrance cosmétique naturelle cocosun (facultatif) (0,70€)

Baume-cheveux-etape-1

 

1. Faites chauffer au bain marie l’ensemble des ingrédientsBaume-cheveux-etape-2

 

2. Lorsque la cera bellina est totalement fondue retirer du feu

Baume-cheveux-etape-3

3. Plongez votre bol dans un bain d’eau froide puis mélanger jusqu’au refroidissement total de la préparation. Le mélange s’épaissit.Baume-cheveux-etape-4

4. Transférer la préparation dans votre pot.

Conseil : j’ai acheté l’ensemble des ingrédients sur Aroma zone et le macérât huileux de monoï est vendu dans des petites fioles. Mais à température ambiante il est solide. Il faut donc prévoir un bain marie pour le liquéfier avant de démarrer la recette.

Cela fait maintenant un mois que j’utilise ce soin sur mes cheveux et je l’aime beaucoup.

Il sent très bon grâce au parfum coco, et il est agréable à appliquer. Il suffit de prendre une noix de baume, de la chauffer un peu entre ses mains et de l’appliquer sur les longueurs et pointes.

Je le laisse poser une fois par semaine pendant une heure avant de faire mon shampoing doux. Il est inutile d’utiliser ensuite un démêlant ou après-shampoing, puisque les cheveux ont été bien nourris avant le shampoing.

Une fois secs, les cheveux sont très doux, agréables à coiffer et je sens que mes pointes vont mieux.

Il faut dire que j’utilise le fer à lisser quasi quotidiennement et que mes cheveux fins sont un peu malmenés, un vrai soin nourrissant qui apporte une véritable action. Sans pour autant alourdir mes cheveux fins.

A vos tabliers !

Emilie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *