Et si on testait un déo naturel fait maison ?

Emilie en avait parlé dans son article il y a déjà plus de 2 ans. J’ai envie aujourd’hui de remettre une couche sur le sujet déo maison car c’est mon produit chouchou et, cerise sur le gâteau, il n’a pas nécessité de grands ajustements dans notre façon de vivre.
Je me souviens qu’au début mon homme me regardait très dubitatif. Il devait se dire que je poussais le bouchon vraiment loin avec mes nouvelles idées de hippie. Pourtant, il l’a lui aussi très rapidement adopté !
Vous imaginez certainement le pourquoi de ce passage au home made donc je ne vais pas m’étendre sur ce point (meilleur pour la santé, la planète…). Pour les personnes pressées, qui ont peu de temps, je vous rassure tout de suite il ne faut que quelques minutes pour sa réalisation et il dure très longtemps.

La recette

J’ai pris une recette qui circule beaucoup sur la toile et que l’on retrouve notamment  chez Antigone XXI. Emilie avait choisi la version en pot, plus mole. Chez nous, nous avons opté pour la version solide.

Ingrédients (pour 3 déos) :
100 g. d’huile de noix de coco liquide
60 g.  de bicarbonate de soude (ultra fin)
40 g. de fécule de maïs ou d’arrow-root
10 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale
10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
10 g de cire végétale (ex : cire de candellila, cire d’abeille)
NB :  Pas d’huiles essentielles pour les femmes enceintes ! Divisez les proportions par 2 ou par 3 en fonction du nombre de déos souhaité.

Préparation :

  1. Faites fondre l’huile de coco et la cire végétale (au bain marie par exemple)
  2. Ajoutez le bicarbonate de soude et la fécule en fouettant pour ne laisser aucun grumeau
  3. Ajoutez les huiles essentielles
  4. Transvasez dans un moule en silicone et laisser refroidir au réfrigérateur

Vous voilà avec votre nouveau déo naturel, efficace et qui sent super méga bon.  Je vous avais dit que c’était super simple 😉

Les déos non utilisés peuvent rester longtemps au frigo dans un bocal ou une boite. Vous pouvez donc en faire d’avance.
Pour les détails pratico-pratiques :  nous conservons nos déos dans de petites boites en plastique dans la salle de bain. Etant majoritairement composé d’huile de coco, le déo aura tendance à ramollir aux périodes estivales. Laissez-le alors au frigo ou alors prélevez simplement une petite quantité avec vos doigts et appliquez sous vos aisselles.

Alors, qui se lance ?

 

2 réflexions sur “Et si on testait un déo naturel fait maison ?

Laisser un commentaire