Et si on testait une recette de déodorant maison ?

Me voici de retour sur le sujet du déodorant, en effet après avoir testé quelques produits je n’étais toujours pas satisfaite.

Deodorant CoslysJ’ai donc poursuivi ma recherche en essayant le déodorant rechargeable COSLYS fraîcheur vitaminée. A l’intérieur du flacon 98,8% d’ingrédients naturels et 20% du total des ingrédients bio (*) :

Eau florale de reine des près*, poudre de riz, aloe vera*, argile blanche, parfum 100% d’origine naturelle, huiles essentielles d’orange et de citron*, actifs dermopurifiants.

Sauf que voilà efficacité 0 ! Pour faire simple, c’est comme si je ne mettais rien sous mes aisselles !

J’avais lu dans un magazine féminin qu’on pouvait utiliser du bicarbonate comme déodorant car il empêche les bactéries responsables des mauvaises odeurs, de se développer. Alors j’en appliquais en plus de mon déo COSLYS tous les matins. Plutôt efficace, mais ce n’était pas franchement pratique.

C’est alors que j’ai reçu un commentaire de Willeman sur mon article concernant les déo. Elle me donnait tout simplement la recette d’un déodorant maison qu’elle trouvait très efficace.
A mon tour j’ai téléchargé la recette. Ca avait l’air plutôt simple. Cette recette contient 5 ingrédients naturels et surtout ne contient pas de sel d’aluminium, ni d’alcool, ni d’autre substance pétrochimique ! Je fonce !

Les ingrédients pour un pot ou stick de 100 ml de déodorant :

  • 6 g de cire d’abeille : Ici, elle est utilisée pour épaissir la préparation et la rendre plus stable (moins liquide) – 2,90€ /50 g
  • 40 g d’huile de coco : A une action protectrice, adoucissante et émolliente sur la peau 3,90€ / 250 ml
  • 35 g de bicarbonate de sodium : bactériostatique (empêche les bactéries de se développer) et évite les mauvaises odeurs 2,90€ / 250 g (à la pharmacie)
  • 15 g d’arrow root ou fécule de pomme de terre ou de maïs : Atténue le toucher gras des baumes – 2,20€ / 50 g
  • 20 gouttes d’huile essentielle de palmarosa : Microbicide et fongicide très puissant – 3€ /10 ml

Les ingrédients ont été très simples à trouver sur internet. J’ai choisi le site d’Aroma-Zone, car j’y ai trouvé tous les produits bio et avec les pots vides pour conserver mon déodorant une fois fini.

La recette de ce déodorant est ultra rapide à faire, 5 min seulement :

Déodorant maison

  1. Pesez tous les ingrédients
  2. Mettez la cire d’abeille dans un bol et placez-le au-dessus d’une petite casserole d’eau frémissante pour faire un bain-marie. Laissez la cire fondre doucement (ne la chauffez pas plus que nécessaire)
  3. Ajoutez l’huile de coco, et laissez de nouveau fondre en mélangeant avec un petit fouet.
  4. Retirez du feu. Ajoutez le bicarbonate, l’arrow-root et mélangez jusqu’à obtenir une texture crémeuse.
  5. Ajoutez l’huile essentielle.
  6. Transvasez dans votre récipient préalablement lavé et laissez prendre à température ambiante ou au frigo pour aller plus vite.

Déodorant maison flaconnage

Personnellement je préfère utiliser un pot plutôt qu’un stick car il me semble que la préparation est un peu molle tout de même. Cela ressemble plus à la texture d’un baume, et l’application au doigt est plus confortable pour moi.

Cela fait maintenant 3 semaines que j’utilise mon déodorant maison et j’en suis ravie. Il est très efficace même en cas de forte chaleur ou d’effort.

Les + :

  • Très efficace
  • Aisselles bien hydratées grâce à la cire d’abeille et huile de coco
  • Composition 100 % naturelle
  • Prix 3,33€ / 100 ml (frais de port ingrédients inclus)
  • Ecologique : pot réutilisable

Les – :

  • Contient de l’huile essentielle qui peut être allergisante chez certaines personnes

Etant donné la rapidité d’exécution de la recette, je ne le compte pas en défaut puisqu’on aurait pris autant de temps si ce n’est plus au supermarché pour un déodorant conventionnel !

Et vous, est-ce que vous vous sentez prêt à faire votre déodorant maison ?

A très bientôt pour un nouveau test

Emilie.

10 réflexions sur “Et si on testait une recette de déodorant maison ?

  1. Olivier dit :

    Et revenir à la base du genre , vous avez testé ? Genre dilution de bicarbonate de soude dans de l’eau, le tout dans un petit flacon (ou brumisateur ça doit aussi le faire)
    Éventuellement une goute d’huile essentielle pour donner une odeur sympa.

    J’aime bien ces recettes, mais j’ai un peu peur de finir avec un placard rempli de produits à moitié entamés, qui finissent par se périmer/rancir/… Si on commence à croiser le déo, le produit pour laver la vaisselle, pourquoi pas le shampoing,… chacun a vite fait de nécessiter 5/6 ingrédients différents, qu’il faut stocker. Au passage ça fait aussi beaucoup de packaging…

    Reste aussi la question de la stabilité de ces recettes, sans conservateur + on met les doigts (pas toujours très propres) dedans = que se passe t’il au bout d’une semaine ? Le bicarbonate suffit-il à empêcher tout développement bactérien potentiellement pathogène ? C’est une vraie question, peut-être qu’il n’y a aucun souci, mais si à l’opposé ce genre de mixture devient un bouillon de culture, ça n’est pas super rassurant… ça signifie qu’il faut faire des toutes petites quantités, donc ça fait beaucoup de préparation pour peu d’usage.

    Qu’en pensez-vous ?

    • Emilie dit :

      Personnellement le bicarbonate seul je n’ai pas trop apprécié. Je le préfère associé à un corps gras qui donne une texture crème.
      Je suis d’accord avec vous sur la question de la conservation, je me suis aussi posée la question, mais j’en suis déjà à la moitié de mon pot 100ml. On va dire que le pot dure 1,5 – 2 mois, 5 minutes pour en refaire, pas trop contraignant non plus. J’en ai justement fait un autre ce matin pour ma Maman. Et si on veut prendre plus de précaution on peut aussi utiliser une spatule plus hygiénique pour se servir dans le pot.
      C’est vrai que je trouve très facile cette recette et j’ai voulu regarder d’autres recettes, pour des après shampoing notamment. Là c’est une toute autre catégorie, il faut pas mal d’ingrédients et de matériel. Du coup je vais me limiter au déo maison pour l’instant 🙂

    • Natalia dit :

      Bonjour Olivier,
      J’ai testé les deux options : bicarbonate seul et déo fait maison (j’ai rajouté de la cire de candelilla pour le solidifier et ainsi le mouler. Recette ici : http://antigonexxi.com/2012/05/03/un-deo-naturel-en-5-minutes-chrono-pari-tenu/). J’en ai donné un à ma maman aussi.
      Avec le bicarbonate, je n’ai pas eu d’odeurs même après une journée où j’ai pas mal bougé. Je voudrais reproduire le test avec des vêtements synthétiques pour voir si cela se confirme.
      Avec le déo maison pareil. Pas d’odeurs juste l’odeur incroyable de la coco qui reste jusqu’au coucher. Et c’est ce point qui me fait nettement pencher pour le déo maison. Le côté sensoriel pour certaines personnes n’est pas négligeable. J’avoue, l’odeur me plait et même me donne le sourire (aller comprendre !).
      Pour ce qui est de la stabilité, j’aurais tendance à dire qu’un mélange avec de l’eau a plus de risque de se dégrader dans le temps car l’eau est l’endroit où les bactéries aiment proliférer. Alors que dans les huiles non 😉 A vérifier…

  2. GreenerDaddy dit :

    Bonjour. Voilà une belle recette ! Comme vous l’avez lu, nous en sommes à tester des produits solides déjà fait 🙂
    Cela va peut etre nous lancer dans le bain d’une préparation maison. A suivre 🙂

  3. La BeCos[E]'s Team dit :

    Bonjour et merci pour cette recette et ces belles photos,
    On a une recette qui ressemble pas mal et qui marche effectivement très bien. Pour la conservation, aucun souci pour garder cette préparation au moins deux mois parce qu’il n’y a pas de phase aqueuse et que c’est dans l’eau que les microbes et bactéries se développent rapidement.
    L’avantage de ces ingrédients en plus, c’est qu’on peut en utiliser pas mal (cire d’abeilles, huile de noix de coco, poudre d’arrow root, HE de Palmarosa) pour confectionner des baumes à lèvres, des baumes pour les mains, des bains capillaires…
    Ca permet de ne pas gâcher d’ingrédients inutilement 😉

    • Natalia dit :

      Oui merci pour ces infos ! Justement, je viens de réaliser un baume à lèvres. je confirme, on réutilise facilement ! Et on peut aussi acheter à 2 copines par ex ou en offir à sa maman 🙂

Laisser un commentaire