Et si on testait 5 petits gestes ? #3

La recherche des petits gestes continue.

Dans mes 2 précédents articles dédiés à la chasse au gaspillage (ici et ), je vous parlais de choses vraiment toutes simples à mettre en place. En avez-vous essayé ?

Ici, on continue. Tout n’est pas toujours évident. Je dois parfois négocier avec mon homme pour le convaincre que nos habitudes peuvent être changées facilement. Vous auriez dû voir sa tête quand je lui ai annoncé nous allions complètement arrêter l’essuie-tout ! Mais au final, tout se passe bien. Je vais d’ailleurs tout de suite vous expliquer par quoi on l’a remplacé 😉

1 – Essuie-tout :
Lingettes ménage

Ce brave essuie-tout est entré quand nos vies et dans nos habitudes tellement facilement et sournoisement. C’est pourtant bien dommage car, tout comme pour ses petits camarades les mouchoirs, sa production n’est pas anodine. Elle entraîne un traitement chimique non neutre pour l’homme, des émissions de soufre et de CO2 pendant sa fabrication,  et surtout l’abattage d’arbres pour créer la fibre de cellulose. L’essuie-tout en fibre recyclée est déjà un bon début mais pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? L’éponge ? Personnellement, je trouve qu’elle se dégrade rapidement et nécessite d’être rachetée.  Alors ma solution à la maison ce sont les lingettes en fibre de bambou. Je les utilise pour le ménage, pour essuyer les mains de ma fille, je me mouche même dedans en attendant de confectionner des mouchoirs. Je les stocke dans une boite et quand celle-ci est pleine, je mets tout au lave linge (même principe que les lingettes pour bébé). Elles peuvent passer au sèche linge. La semaine dernière, je peignais un mur chez nous. Je les ai utilisées pour essayer des gouttes tombées par terre et mes mains. Après lavage, elles étaient à nouveau opérationnelles. J’apprécie !

2- Mouchoirs :

Mouchoirs tissus

Voici un point qui me tient à cœur et sur lequel mon mari a plus de réserves. Remplacer les mouchoirs jetables par des mouchoirs en tissu lui donne vraiment l’image d’un grand retour en arrière. Et surtout, reste l’éternelle question des microbes que l’on garde sur soi. Pour le moment, nous n’avons pas encore sauté le pas. J’ai mis des tissus de côté pour en confectionner. A la maison, cela me semble easy-easy (même principe que les lingettes). A l’extérieur… Je ne sais trop quoi en penser. Quelques pistes là : http://www.consoglobe.com/mouchoir-papier-vs-mouchoir-tissu-3916-cg

 

3 – Factures, relevés etc. :

DématérialisationGeste ultra facile : dématérialiser ses factures et relevés.  Moins de papier gaspillé, moins de paperasse à trier et ranger.

4 – Boire en déplacement :

Gourde inox

Plus jeune, peut-être avez-vous connu l’ancêtre de la bouteille en plastique : la gourde. Un peu plus lourde mais tellement plus écologique et économique. Préférez-la en inox, légère et robuste, elle durera toute la vie. en plus, elle permet de garder l’eau fraîche. les enfants adorent ! Des idées : http://www.sans-bpa.com/903-inox

5 – Faire le plein d’essence :

Plein d'essence
J’a lu qu’il fallait faire le plein d’essence quand le réservoir était  à moitié plein. « Plus le réservoir est plein, moins il reste d’air (et moins votre essence s’évapore). Le carburant s’évapore plus vite que vous ne le pensez « . Source http://www.consoglobe.com/carburant-astuces-economiser-2563-cg#B3Z1L8q2W6BsL0xP.99

Et vous ? C’est quoi vos petits gestes ?

NATALIA.