Et si on testait un baume maison pour les cheveux ?

Il y a quelques mois je me suis lancée dans la cosmétique maison, pour utiliser un déodorant naturel et efficace.

La recette a été très simple à réaliser et je suis ravie de l’efficacité de mon déodorant maison. D’ailleurs j’en offre maintenant à toutes mes amies 🙂

Forte de ce succès je me suis mise à la recherche d’un soin pour les cheveux à faire à la maison.
J’ai d’abord testé des recettes avec des aliments : œuf, avocat, citron, etc.

Honnêtement je n’ai pas été emballée. Il n’y a pas eu de véritable effet sur mes cheveux et certains ingrédients ne sont pas faciles à enlever comme l’œuf par exemple !

Alors j’ai cherché une recette pour cheveux plus « cosmétique ». J’ai sélectionné un avant shampoing à base d’huile de coco que j’utilisais déjà dans mon déodorant.

La recette du baume cheveux avant shampoing  :

  • 20 ml ou 18,4 g de macérât huileux Monoï Bio (2,50€)
  • 25 ml ou 23 g d’huile végétale de coco Bio (1,20€)
  • 5 ml ou 5 g de cire Cera bellina (0,30€)
  • 34 gouttes de fragrance cosmétique naturelle cocosun (facultatif) (0,70€)

Baume-cheveux-etape-1

 

1. Faites chauffer au bain marie l’ensemble des ingrédientsBaume-cheveux-etape-2

 

2. Lorsque la cera bellina est totalement fondue retirer du feu

Baume-cheveux-etape-3

3. Plongez votre bol dans un bain d’eau froide puis mélanger jusqu’au refroidissement total de la préparation. Le mélange s’épaissit.Baume-cheveux-etape-4

4. Transférer la préparation dans votre pot.

Conseil : j’ai acheté l’ensemble des ingrédients sur Aroma zone et le macérât huileux de monoï est vendu dans des petites fioles. Mais à température ambiante il est solide. Il faut donc prévoir un bain marie pour le liquéfier avant de démarrer la recette.

Cela fait maintenant un mois que j’utilise ce soin sur mes cheveux et je l’aime beaucoup.

Il sent très bon grâce au parfum coco, et il est agréable à appliquer. Il suffit de prendre une noix de baume, de la chauffer un peu entre ses mains et de l’appliquer sur les longueurs et pointes.

Je le laisse poser une fois par semaine pendant une heure avant de faire mon shampoing doux. Il est inutile d’utiliser ensuite un démêlant ou après-shampoing, puisque les cheveux ont été bien nourris avant le shampoing.

Une fois secs, les cheveux sont très doux, agréables à coiffer et je sens que mes pointes vont mieux.

Il faut dire que j’utilise le fer à lisser quasi quotidiennement et que mes cheveux fins sont un peu malmenés, un vrai soin nourrissant qui apporte une véritable action. Sans pour autant alourdir mes cheveux fins.

A vos tabliers !

Emilie.

Et si on testait une recette de déodorant maison ?

Me voici de retour sur le sujet du déodorant, en effet après avoir testé quelques produits je n’étais toujours pas satisfaite.

Deodorant CoslysJ’ai donc poursuivi ma recherche en essayant le déodorant rechargeable COSLYS fraîcheur vitaminée. A l’intérieur du flacon 98,8% d’ingrédients naturels et 20% du total des ingrédients bio (*) :

Eau florale de reine des près*, poudre de riz, aloe vera*, argile blanche, parfum 100% d’origine naturelle, huiles essentielles d’orange et de citron*, actifs dermopurifiants.

Sauf que voilà efficacité 0 ! Pour faire simple, c’est comme si je ne mettais rien sous mes aisselles !

J’avais lu dans un magazine féminin qu’on pouvait utiliser du bicarbonate comme déodorant car il empêche les bactéries responsables des mauvaises odeurs, de se développer. Alors j’en appliquais en plus de mon déo COSLYS tous les matins. Plutôt efficace, mais ce n’était pas franchement pratique.

C’est alors que j’ai reçu un commentaire de Willeman sur mon article concernant les déo. Elle me donnait tout simplement la recette d’un déodorant maison qu’elle trouvait très efficace.
A mon tour j’ai téléchargé la recette. Ca avait l’air plutôt simple. Cette recette contient 5 ingrédients naturels et surtout ne contient pas de sel d’aluminium, ni d’alcool, ni d’autre substance pétrochimique ! Je fonce !

Les ingrédients pour un pot ou stick de 100 ml de déodorant :

Lire la suite

Et si on testait Mon livre de Recettes pour bébé de Jenny Carenco ?

Je pense que beaucoup de mamans soucieuses de bien nourrir bébé, se sont posées beaucoup de questions au moment de la diversification alimentaire.

Moi, j’ai religieusement suivi le livre de recettes pour bébé de Jenny Carenco, aux éditions Marabout (15,90€). Nouvelle version du livre parue en 2014, par ici.

Pourquoi j’adore ce livre de recettes pour bébé ?

Tout simplement parce que lorsque mon bébé est né, j’habitais au Canada et là bas, le suivi avec le pédiatre est beaucoup moins fréquent qu’en France. Alors, lorsque j’ai commencé à m’interroger sur la diversification : Quand commencer ? Comment procéder ? Comment donner envie à bébé de manger ? Ai-je le droit de lui donner des aromates ou condiments ? Car il est très important pour moi d’éduquer mon fils aux bonnes choses et développer son palais.

Y-a-t-il une alternative au baby cook dont tout le monde me parle ?

J’avais l’impression que très souvent on se contente de mélanger quelques légumes avec l’incontournable patate. Pas très fun les repas de bébé ! Et surtout, le goût il est où ?

Je suis donc partie à la recherche de réponses et d’inspiration culinaires. Je suis tombée par hasard chez le libraire sur Mon livre de Recettes pour Bébé. Ce jour là, lorsque je l’ai feuilleté, j’ai su que j’avais trouvé ce que je cherchais. Car au delà d’un livre de recette classique on a tous les conseils d’un pédiatre spécialiste de la nutrition, le Docteur Jean LALAU KERALY.

Non seulement ce livre présente des recettes super goûteuses, adaptées aux besoins de bébé en fonction de son âge :

  • à partir de 4 mois comptes et premières purées,
  • à partir de 6 mois déjeuners et premières douceurs,
  • à partir de 9 mois les premiers dîners et à partir de 12 mois les déjeuners et dîners de grands !

Mais il donne également à chaque étape des conseils pour une diversification réussie.

Très pratique, un tableau récapitule les aliments auxquels bébé a droit en fonction de son âge. Tableau aliments bébé

Et en fin de livre, une FAQ très riche sur toutes les questions que l’on peut se poser sur l’alimentation des bébés.

Lire la suite

Et si on testait une recette naturelle contre les pucerons ?

Pas d’article sur les gels douche aujourd’hui ! 😉

Mais un article sur une méthode que j’ai expérimenté il y a quelques jours pour lutter contre une invasion de pucerons sur une de mes plantes de balcon.

Voilà à quoi cela ressemblait :

Pucerons

Toutes les taches blanches sont des pucerons. Pouaaahh !
La Natalia d’avant 2013 serait probablement allée directement en magasin pour acheter un produit chimique. Mais maintenant,  ma première  réaction a été de chercher sur internet des remèdes naturels. Parmi tous les remèdes trouvés, j’ai opté pour un macérat d’ail.

Alors voilà comment j’ai fait : Lire la suite